“Histoire de la sculpture”

La sculpture existait dès la plus haute antiquité, ils nous restent grâce à sa composition en terre cuite alliage qui résiste aux siècles de nombreuse trace et vestige de ceci. L'art mobilier du Paléolithique montre que son histoire remonte très haut dans le passé. Bien avant, donc, le Sicyonien Dibutades, à qui la tradition hellénique attribuait l'invention de cet art, villes de l'Égypte. Ils possédaient des sculptures en ronde bosse et en bas-relief, travaillées avec une habileté déjà remarquable. 

Dans l'Assyrie, dans la Perse et chez les autres peuples de l'Asie, la sculpture symbolique et hiératique présenta des caractères à peu près analogues à ceux de l'art égyptien.


















La sculpture grecque.

L'art grec de la sculpture, affranchi de l'hiératisme et prenant désormais pour point d'appui, dans sa recherche de l'idéal, l'étude attentive et passionnée de la nature montre dans les sculptures du Parthénon ce qu'une imagination poétique, guidée par l'amour du vrai et servie par un ciseau habile, peut unir de grâce et de chaleur, d'élégance et de force. Il atteignit, d'ailleurs, à son apogée dès le temps de Phidias et de ses disciples. Le naturalisme commença ensuite à faire jour dans le domaine de la sculpture réservé jusque-là, à la beauté pure.

La sculpture romaine.

La conquête des Romaines autour de la mer méditerranée fait décliner l’art grec. Mais ils gardent tous de même le goût de la sculpture et ramènent à Rome un grand nombre d'artistes grecs, et rivalisèrent entre eux pour étaler dans leurs demeures les productions de l'art dont le côté essentiel et élevé leur est toujours resté lettre morte. 

 

Cet art a encore quelque éclat sous Hadrien (417-138). Puis la sculpture romaine périclita pendant une courte période et déclina sous Commode (180-192), qu'il disparaissait complètement au IIIe siècle pour renaître, transformée par le christianisme, au Moyen âge qui marque une toute nouvelle époque pour la sculpture.

 

La sculpture au Moyen Âge.

L'Église assura son emprise pendant le moyen âge. La sculpture, comme la peinture, devint une industrie pour la première fois, et les Byzantins exploiteront durant plusieurs siècles dans toute l'étendue du monde chrétien. Mais de manière moindre, car à ces époques ils ont préféré utiliser d’autre art comme la mosaïque, utiliser dans beaucoup d’églises

Le lion et le candélabre, dans la cathédrale de Brunswick, montrent le peu de perfection de la sculpture byzantine, dont. On ne possède aujourd'hui que des médailles et des diptyques. La colonne Théodosienne en marbre blanc, érigée sous Arcadius (Théodose Il, qui régna de 395 à 408), est une sculpture purement romaine de la décadence.

Au XIIe s., enfin, l'art commença à diriger ses regards vers la nature vivante. On doit cela aux Italiens.Aujourd’hui notre culture ouverte sur les époques et sur des nouveaux styles offre au sculpteur une large gamme de possibilités en effet l’art à aujourd'hui ouvert ces portes à de nombreux styles comme le surréaliste l’hyperealise … L’art et plus particulièrement la sculpture est une question d’émotion.

 

Toute l’équipe te souhaite encore la bienvenue sure Colorear nous espérons pouvoir t’apporter une chouette expérience. 

 

Bonne visite et à bientôt 

Cette article vous est proposé par

Tu n'es plus cas un clic d'approfondir ta vision artistique 

Restez informé

Recevez les dernières tendances artistiques et d'inspiration